• Afrique du Sud: les ânes sous haute protection contre le trafic vers la Chine

    Il y a 9 jours - Par Sciences et Avenir

    Leur peau est aujourd'hui presque aussi recherchée que les cornes de rhinocéros, pour de prétendues vertus médicinales : en Afrique du Sud, les ânes, dont la population décline en raison du braconnage, sont placés sous haute protection contre le trafic vers la Chine.
    Moins 30% en vingt ans
    Selon une récente étude de l'Université d'Afrique du Sud, le nombre de spécimens dans le pays a diminué de plus de 30% en vingt ans, passant de 210.000 têtes en 1996 à 146.000 en 2019. Le même phénomène se produit dans d'autres pays africains comme le Kenya ou le Burkina Faso, faisant craindre aux...
    Lire la suite ...