• Mutilation de chevaux: l'enquête piétine, mais l'angoisse monte

    Il y a 12 jours - Par Sciences et Avenir

    Plus de 150 enquêtes ouvertes près de la moitié des départements français. 34 actes de cruauté recensés, tous sur des équidés. C'est peu dire qu'il s'agit d'une affaire hors norme, si tant est que l'on puisse parler d'"affaire" au singulier. Depuis le mois de février 2020, des juments de tous âges, des étalons, des poneys, des pur-sang ou encore des ânes, sans aucune forme de distinction, ont été tués ou estropiés sans que rien n'en indique à ce jour la raison. Dans un article publié fin août, Le Figaro revient avec précision sur la chronologie des faits.
    Dans les deux tiers des cas...
    Lire la suite ...