• Comment les moustiques peuvent aider les enquêteurs

    Il y a 10 jours - Par Sciences et Avenir

    Si un moustique pique un criminel sur les lieux de son méfait, il sera peut-être possible un jour de l'identifier grâce à l'ADN récupéré dans l'estomac de l'insecte, selon une étude publiée le 15 juillet 2017 dans la revue PLOS ONE . Cette découverte, faite par des chercheurs japonais de l'Université de Nagoya pourrait révolutionner la criminologie. Les scientifiques ont montré qu'il était possible de déterminer à qui appartient l'ADN contenu dans le sang ingéré par un moustique jusqu'à 48 heures après la piqûre. " Cette technique peut aider le travail de la police pour identifier qui se...
    Lire la suite ...