• Depuis 1843, les scientifiques se trompent au sujet de cette guêpe parasitoïde

    Il y a 4 mois - Par Sciences et Avenir

    Depuis 1843, Ormyrus labotus, une espèce de guêpe parasitoïde, est connue des spécialistes. Aujourd'hui, des chercheurs américains déclarent que cet insecte répertorié depuis plus de 100 ans cache en réalité 16 espèces distinctes !
    Une étonnante omniprésence
    Certains insectes pondent leurs œufs sur des plantes. Celles-ci vont alors produire d'étranges structures protectrices nommées galles afin de préserver les larves. Ces insectes sont les cibles des guêpes du genre Ormyrus. Les guêpes parasitoïdes s'attaquent généralement à peu d'hôtes différents, voire parfois un seul. Mais Ormyrus...
    Lire la suite ...