• Comment les vaches protègent les enfants de l'asthme

    Il y a 5 mois - Par Sciences et Avenir

    Les bactéries et les poussières présentes à la ferme ne sont pas les seuls éléments qui préservent l'organisme de l'asthme et des allergies. Des chercheurs de l'Université de Zurich déclarent dans une étude dont le manuscrit est disponible en ligne depuis début juillet 2017, qu'une molécule non microbienne nommée Neu5Gc jouerait également un rôle protecteur.
    Une molécule que ne synthétise pas l'homme
    Celle-ci, classée dans le groupe des acides sialiques, est présente dans l'organisme de nombreux vertébrés dont les animaux de la ferme. Mais une mutation empêcherait sa synthèse chez l'homme...
    Lire la suite ...