• En Amazonie, "la destruction avance plus vite que le savoir"

    Il y a 30 jours - Par Sciences et Avenir

    " La destruction avance plus vite que le savoir ", déplore Francisco Farronay, botaniste qui craint de voir des espèces disparaître avant même d'être connues à cause de la déforestation en Amazonie. Pour le compte de l'Institut National de recherches d'Amazonie , ce jeune scientifique péruvien étudie la biodiversité et tente d'identifier de nouvelles espèces dans une zone encore préservée, aux confins de la plus grande forêt tropicale de la planète. À l'aide d'une machette, il coupe un morceau d'écorce d'un arbre majestueux et approche son nez du tronc pour en sentir l'odeur.
    La forêt...
    Lire la suite ...