• Le commerce d'animaux sauvages en ligne se poursuit malgré l'épidémie

    Il y a 18 jours - Par Sciences et Avenir

    Si l'on ne connait toujours pas l'origine exacte du coronavirus SARS-CoV-2 (quel coronavirus présent chez quelles chauves-souris est parvenu à s'adapter à l'humain, et comment ?), son passage à l'humain depuis une autre espèce animale ne laisse que peu de doutes. L'espoir d'un ralentissement des ventes d'animaux sauvages était donc permis tant que le cheminement exact de ce virus au sein de diverses espèces est ignoré. Mais au Brésil et en Indonésie, cette baisse ne s'est pas produite, relatent des chercheurs australiens et britanniques dans la revue Environmental Research .
    Un bébé...
    Lire la suite ...