• Une nouvelle évaluation du taux d'extinction des espèces animales et végétales

    Il y a 3 mois - Par Sciences et Avenir

    Sommes-nous entrés dans un nouveau phénomène d'extinction de masse comme la Terre en a déjà connu depuis qu'elle est habitée? Si la baisse générale du nombre d'animaux sauvages n'est pas contestée, l'ampleur de la disparition d'espèces, elle, fait débat. Des chercheurs comme John Briggs estiment que les disparitions sont largement compensées par l'apparition de nouvelles espèces et d'autres estiment que cette érosion de la biodiversité n'est qu'un phénomène naturel, l'humain qui en est le principal responsable, faisant après tout partie de la biosphère. L'article que vient de publier...
    Lire la suite ...