• L'évolution fait pousser le bec des mésanges britanniques

    Il y a 29 jours - Par Sciences et Avenir

    Publiée jeudi 19 octobre 2017 dans la revue américaine Science , une étude internationale identifie pour la première fois des différences génétiques entre les mésanges au Royaume-Uni et leurs congénères aux Pays-Bas, où les habitants nourrissent nettement moins les oiseaux. S'appuyant sur des données génétiques et historiques, les chercheurs à l'origine de cette étude ont également constaté que la différence dans la longueur du bec est issue d'une sélection naturelle et qu'elle s'est produite dans un laps de temps relativement bref.
    Cela les a conduit à penser qu'il pourrait y avoir un...
    Lire la suite ...