• REPORTAGE. Comment Poulehouse fait appel à la science pour s'occuper des vieilles poules

    Il y a 4 jours - Par Sciences et Avenir

    " C'est l'œuf qui ne tue pas la poule " que l'on retrouve dans les boîtes jaunes ou vertes de la société Poulehouse. A 18 mois, les poules pondeuses, désormais moins productives, sont envoyées à l'abattoir, également dans les élevages bio. Avec Poulehouse, les éleveurs volontaires s'engagent auprès de la société à ne pas tuer leurs animaux en échange d'une rémunération avantageuse. La boîte de six œufs bio est ainsi commercialisée 5,99 euros. Les poules qui ne sont plus assez productives sont réformées et envoyées au refuge Poulehouse, aussi nommé la Maison des poules.
    Dans cette ferme...
    Lire la suite ...