• Egypte: les animaux aussi étaient momifiés

    Il y a 25 jours - Par Sciences et Avenir

    "Les corps embaumés des taureaux Apis à Memphis, Boukhis à Hermontis ou encore Mnevis à Héliopolis, tout comme le bélier de Mendès ou celui d'Éléphantine, sont de véritables dieux vivants, objets de culte" , énumère Françoise Dunand, professeure émérite d'histoire des religions à l'université Marc-Bloch de Strasbourg. Au Fayoum, la momie du dieu crocodile Sobek est vénérée dans plusieurs temples qui élèvent des sauriens sacrés à cet effet. À Thèbes, également lieu du culte de Sobek, un crocodile est dressé, apprivoisé, couvert de boucles d'oreilles et de bracelets et grassement nourri...
    Lire la suite ...