• Chez les abeilles aussi, un plus gros cerveau permet de mieux apprendre

    Il y a 4 mois - Par Sciences et Avenir

    SAUVAGES. Un cerveau plus gros est synonyme de meilleures performances cognitives. Cela est désormais bien établi par de nombreuses études chez les mammifères et les oiseaux, des espèces où l'évaluation des capacités à apprendre et le poids du cerveau n'est déjà pas simple. Mais qu'en est-il chez les invertébrés? Du fait de la taille des insectes et du volume d'un cerveau en rapport avec celle-ci, la tâche est plus difficile. Le CREAF, centre public d'études en écologie de l'Université de Barcelone, s'y est attelé. Ses résultats publiés dans le Royal society open science démontrent que les...
    Lire la suite ...