• VIDEO. De 25 euros le kilo en République démocratique du Congo à 500 euros au Vietnam, "Envoyé spécial" a enquêté sur le trafic des écailles de pangolin

    Il y a 5 jours - Par France TV Info

    Accusé à tort d'être le vecteur du Covid-19, le pangolin serait-il victime d'une malédiction? Le petit mammifère en voie d'extinction fait l'objet d'un trafic international impitoyable. En Afrique, il est braconné pour sa viande mais aussi pour ses écailles, exportées clandestinement en Asie pour leurs supposées vertus médicinales. Extrait d'"Envoyé spécial" à Vinh, au Vietnam, où certaines pharmacies en font commerce.
    Lire la suite ...