• À Cancun, les États renforcent la protection de la biodiversité

    Il y a 8 mois - Par Sciences et Avenir

    PROTECTION. L'accord de Cancun a tous les aspects d'un texte international d'une grande importance. Les États s'y engagent en effet à tout faire pour que les "objectifs d'Aichi" décidés en 2010 à Nagoya, chef-lieu de ce département, soient réellement appliqués pour 2020. De plus, en 2030, selon les objectifs du développement durable adoptés à l'assemblée générale de l'ONU en 2015, la nature ne devra plus régresser. Ces objectifs d'Aichi imposent dès 2020 de diminuer au moins de moitié le taux de perte des zones naturelles, notamment des forêts, et là où c'est possible de stopper totalement...
    Lire la suite ...