• Des défenseurs du loup et des éleveurs gardent les brebis ensemble

    Il y a 12 jours - Par Sciences et Avenir

    Pour briser les tabous, des défenseurs du loup n'hésitent pas à garder des brebis. C'est le cas de Pascal Gomes, un informaticien en congé sabbatique. Dans la nuit tombante, l'homme s'applique à surveiller les 650 brebis dont il a la charge, dans un alpage des Alpes-de-Haute-Provence. Son objectif : les protéger du loup mais aussi contribuer à rétablir le dialogue entre "pro-" et "anti-".
    Voir les deux côtés : celui du loup et celui de l'éleveur
    " Mon intime conviction, c'est que même si on tuait tous les loups, ils reviendraient ", estime ce passionné de photo animale, qui prête main...
    Lire la suite ...