• Selon l'ONCFS, il est impossible de confirmer que les ourses réintroduites sont gestantes

    Il y a 7 jours - Par Sciences et Avenir

    Il est " impossible d'affirmer dès maintenant de manière certaine que les ourses Claverina et Sorita ", relâchées dans le Béarn pour tenter de sauver l'espèce en France, attendent ou non des petits, a affirmé le 8 octobre 2018 l'ONCFS. L'Office national de la chasse et de la faune sauvage prend ainsi ses distances avec l'Agence forestière slovène qui avait estimé " très probable " que les deux ourses donnent naissance " à des petits dès l'an prochain ", soit dès 2019.
    Aucun test n'a été pratiqué sur les ourses assure l'ONCFS
    " La période de capture envisagée pour le lâcher des ourses...
    Lire la suite ...