• Vers la fin des aquariums boules et autres colliers antiaboiements ?

    Il y a 6 mois - Par Sciences et Avenir

    "Notre politique est que 100 % de nos produits soient garants de la bientraitance animale d'ici 2023. On a pris les devants sur les aquariums sans aucune pression des ONG car on savait que c'était interdit dans d'autres pays", a expliqué à l'AFP Matthieu Lambeaux, président d'AgroBiothers, un des principaux acteurs du marché en France. Son ambition : "être le pionnier dans notre marché sur la bientraitance animale. Celui qui devance, réfléchit et impulse des changements dans le marché".
    "Nous avons pris cette décision car c'est de la maltraitance"
    Sa société va aussi arrêter la vente de...
    Lire la suite ...