• Des serpents en guise de compteurs Geiger ?

    Il y a 15 jours - Par Sciences et Avenir

    Dans la zone d'exclusion de Fukushima , territoire évacué d'environ 340 km 2 touchés par l'accident nucléaire de 2011, des serpents ratiers du Japon sont utilisés pour mesurer le niveau de radioactivité des sols. Celui-ci n'est pas uniforme, il peut varier selon différents facteurs comme le type de végétation présente, sa densité, la présence ou non de bâtiments ou encore les conditions météorologiques au moment de l'accident nucléaire.
    Des déplacements restreints
    Un animal qui reste dans une zone contaminée sera exposé à un niveau de radiation proportionnel à celui de la zone en question...
    Lire la suite ...